Cueillette Séchage et Utilisation des Fleurs de Sureau Noir

La Fleur de Sureau Noir, une plante médicinale omniprésente dans la Nature

 

S’il y a une fleur à cueillir au début de l’été (ici, dans le nord de la France) c’est celle du sureau noir, vous la trouverez très facilement dans la nature, elle se récolte et sèche assez rapidement, ce qui pour une 1ère expérience de cueillette est plutôt encourageant.

La fleur de sureau noir a des propriétés très intéressantes pour lutter contre les maladies hivernales :

★  Elle est diaphorétique (elle aide à transpirer donc à éliminer les toxines)
★  Elle facilite les sécrétions des bronches
★  Elle est dépurative
★  Elle est diurétique
★  Elle stimule les défenses immunitaires

La Cueillette

Par une belle journée ensoleillée, promenez-vous dans la Nature avec un petit panier en osier, un sac en toile ou en papier kraft.  La fleur de sureau noir est reconnaissable, elle pousse sur un arbrisseau ou un arbre en inflorescence, elle est très aromatique mais il ne faut pas la confondre avec le sureau yèble, qui lui est toxique.
Je vous invite à regarder la vidéo de Christophe de Hody , cueilleur urbain, naturopathe et herboriste de terrain, en 5 mn, il donne toutes les info nécessaires pour une parfaite cueillette. Profitez-en pour vous balader sur son blog, vous poser sur ses différents articles, vous y glanerez de précieux conseils, de riches informations et de délicieuses recettes. Pour les plus motivé es, il propose aussi des formations 😉
Arrivé e sur votre spot à sureau, vous pouvez couper les ombrelles de fleurs à la main, inutile d’apporter ciseaux ou sécateur. A ce même endroit, vous pourrez à la fin de l’été, revenir cueillir les baies de sureau pour préparer des confitures.

 

Le Séchage

Avant de faire sécher vos végétaux, il faut prendre soin de les débarrasser des indésirables.
Étalez votre récolte sur une table et triez minutieusement pour ne conserver que les fleurs.
Ne les lavez pas mais secouez-les délicatement, tête en bas puis coupez le bout de tige.
Si comme moi, vous ne possédez pas de claies de séchage, improvisez !
Sachant que les végétaux ont besoin d’espace (ils ne doivent pas se toucher), d’obscurité et d’air renouvelé, j’ai recyclé des caissettes en bois que j’ai capitonné de papier kraft.
J’ai disposé les fleurs dans les caissettes que j’ai superposées et pour les maintenir dans le noir, j’ai recouvert l’ensemble d’une grande feuille de papier kraft.
Le séchoir de fortune a pris place dans une chambre aérée et inoccupée,  je lui ai rendu visite chaque jour pour remuer délicatement les fleurs et vérifier qu’elles séchaient dans de bonnes conditions.

Il a fallu seulement 4 jours pour que les fleurs de sureau noir soient parfaitement sèches.

 

La Conservation

Idéalement, conservez vos fleurs de sureau noir dans une pochette en papier kraft bien fermée.
Je suis suffisamment folle pour avoir fabriqué mes pochettes en papier recyclé.
De manière à ne pas avoir à réfléchir au moment de l’infusion, puisque je serai malade et fiévreuse, j’ai pesé 10 g de fleurs de sureau noir par paquet, ce qui correspond à la quantité indiquée pour une boisson médicinale de 250 ml.

 

faire soi-même B comme Nature

 

 

 

 

UTILISATION :

La fleur de sureau noir est diaphorétique, il est donc recommandé de l’utiliser au moment où la fièvre vous quitte, elle va vous réchauffer et permettre à votre corps d’encore transpirer pour prolonger et optimiser l’élimination des toxines.
Vous pouvez la consommer en tisane bien chaude ou la faire couler dans le bain d’un bambin ( prévoyez une infusion de 40 g pour 1 litre d’eau chaude).

★ Versez 250 ml d’eau chaude sur 10 g de fleur de sureau noir
★ Couvrez, laissez infuser 10 mn

Buvez cette tisane thérapeutique bien chaude et doucement, si possible en pleine conscience des ses bienfaits naturels.

D’autres recettes très sympathiques peuvent être réalisées avec la fleur de sureau, du sirop, de la limonade (Christophe donne sa recette sur sa vidéo).

J’espère que vous prendrez plaisir à respectueusement aller vous servir dans la Nature pour vous inspirer des ses nombreux talents guérisseurs.

 

★★★ Vous avez des recettes à base de fleurs de sureau noir, COM-MEN-TEZ !
Si je fais la cueillette des baies à la fin de l’été, je viendrai vous raconter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.