Ils se fichent de nous mais nous continuons à les enrichir

Voilà ce que m’inspire la dernière enquête d’UFC que choisir sur la toxicité des produits cosmétiques conventionnels. Oui, la plupart sont dangereux, oui il faut les bannir, je n’ai rien appris de nouveau à ce sujet, j‘ai le nez dedans depuis de nombreuses années, mais vous ?

ufc

Ce qui me choque, c’est que les géants de l’industrie cosmétique tout comme ceux de l’agro-alimentaire se fichent de nous, de notre santé, de nos besoins et envies.

Ils courent tous après le cash et peu importe s’ils se font du beurre au dépens de la santé de leurs clients, l’important c’est l’argent !

Oubliez leurs soi-disant programmes de promotion de la santé, leur marketing vert, leurs promesses mensongères, leur unique objectif est de nous faire croire que l’industrie s’intéresse à nous et à nos choix de vie, pour nous convaincre qu’ils sont de notre côté. Et à en croire leurs chiffre d’affaire, ils y parviennent aisément !

Pourtant, ils se fichent royalement de notre santé, de l’environnement !

Les industriels ne sont pas de notre côté et ne le seront jamais. Ce qu’ils cherchent c’est d’avantage de profits. Malheureusement, la majorité des consommatrices, des consommateurs continue à croire leurs mensonges marketing, et pendant ce temps, ils continuent à s’enrichir.

C’EST A NOUS DE RÉAGIR

On part de loin, mais on a la responsabilité en tant que société de changer les choses. Consciente que ce ne sera pas simple, je sais néanmoins qu’on en est capable. Il faut arrêter d’attendre passivement que les choses changent et unir nos forces une fois pour toute.

Décrypter les étiquettes, est comme je l’indiquais à la journaliste qui m’a interviewée hier sur ce sujet, un parcours du combattant. Non seulement, c’est pénible d’avoir à sélectionner ses achats en fonction des ingrédients mais encore faut-il s’y retrouver. Les matières 1ères utilisées en cosmétiques répondent à une appellation INCI, elle a l’avantage d’être commune à plusieurs pays mais a l’inconvénient, pour les consommatrices, consommateurs d’être incompréhensible, et là, ça les arrange bien les industriels.

12747536_10207200980776168_5703263986392998579_o

Même si les ingrédients apparaissent par ordre décroissant, on ignore la quantité exacte que contient le produit fini. Il est tout à fait courant, de trouver des  ajouts d’actifs de synthèse dans les produits dits végétaux ou sans paraben, respectueux de l’environnement. Certains fabricants refusent même sous prétexte de se faire voler leur formule de communiquer certains composants…

Parce que l’industrie ne changera pas pour nous, c’est à nous d’adopter un autre mode de consommation.

Pour y voir un peu plus clair, vous pouvez consulter, ici, un article sur le décryptage des étiquettes, mais l’attitude la plus facile à adopter est de fabriquer ses produits selon les réels besoin de notre peau et encore plus important celle de nos enfants. Ça n’a rien de compliqué, on nous a juste fait oublier que c’était possible. Je le répète ici comme je le répète à mes client.es, vous êtes capable de formuler vous-même des soins bien plus qualitatifs et économiques que ceux que vous trouverez en rayon et ainsi devenir autonome sur la consommation de  vos produits hygiène, beauté et ménagers.

Vous pouvez vous lancer en suivant tout simplement une recette comme si vous cuisiniez ou me contacter pour que je vous conseille dans le choix de vos matières 1ères et que j’accompagne vos 1ers dans le home-made.

Parce que les industriels se fichent de notre santé et de l’environnement, c’est à nous de prendre soin de notre santé et de notre planète.

Coeur vert B comme Nature

Mise à jour 23 février 2017 Des substances indésirables dans 400 produits, enquête UFC Que Choisir
Pour télécharger la carte repère des molécules toxiques listées par UFC Que Choisir, c'est par IcI

Vive la salle de bain minimaliste !

Vos commentaires sont les bienvenus 😉 

4 thoughts on “Ils se fichent de nous mais nous continuons à les enrichir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *